24/05/2006

Titien

Titien ,la clarté douce de l'Italie,
D’indolentes Vénus aux longs cheveux de lin,
Dans la soie et l’or de palais vénitiens,
Silène et Pan, parmi les bacchantes hardies.

 

          Bacchus et Ariane

 

Ils viennent, ils vont, à travers bois et chemins,
Les satyres joyeux, les agiles ménades,
Soufflant dans les syrinx, frappant des tambourins,
Et l’on chante et danse, en cette agreste ballade.


On y voit Laocoon, et Silène, et Bacchus,
Et les lutins des bois, et les nymphes malignes,
Sautillant, gambadant sur la mousse et l’humus,
Demi-nus, couronnés de pampres et de vignes.


Sur le chemin paraît la princesse Ariane,
Douce comme Vénus, chaste comme Diane,
Et le vent léger flotte en sa robe et ses voiles.


Bacchus, ivre , troublé, plein d’adoration,
Prend sa couronne, et la jette vers les étoiles,
Très haut, faisant jaillir les constellations !

                                                            Jean-Paul Labaisse 1997.

 

Huile sur toile, 172 x 188 cm
National gallery, Londres

 

20:59 Écrit par Jean-Paul dans Tableaux d'une Exposition | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.