26/05/2006

Le Tricheur (Georges de La Tour)

Georges de La Tour, jeux d’ombres, faibles lueurs,
Madeleine à la clarté douce des veilleuses,
Nouveau-nés endormis dans la nuit bienheureuse,
Paysans rudes, gens de peu, pauvres vielleurs.

 

          Le Tricheur

 

A la table installés, des joueurs singuliers :
Sur la droite, un garçon indolent, traits de fille,
Plume au chapeau, gilet, des étoffes qui brillent;
Une dame bien mise, au centre, grand collier,


Corsage entrebâillé, perles et bijoux faux,
Regardant de biais, par d’étranges manières;
A gauche, un gentilhomme, yeux noirs, lèvres sévères,
Qui se tourne, cherchant des cartes dans son dos.


Allongeant la main, la courtisane fait signe,
Et sa servante, l’œil vif, la mine maligne,
Laisse couler le vin, en des coupes immenses.


Sur la table, de l’or, des deniers répandus…
Et le jeune homme joue, boit, rit, bel ingénu
S’étonnant seulement de son manque de chance.

                                                               Jean-Paul Labaisse 1998.

 

Le Tricheur à l'as de carreau
Huile sur toile, 106 x 146 cm
Musée du Louvre, Paris 

13:19 Écrit par Jean-Paul dans Tableaux d'une Exposition | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

peintres et poètes harmonie des couleurs et des mots .... "Beauté c'est Vérité, Vérité Beauté - voilà tout. Ce que l'on sait sur Terre , et qu'il faut qu'on sache. (John Keats).

Écrit par : transparente | 29/05/2006

Les commentaires sont fermés.