15/07/2006

Vélasquez

Vélasquez, la clarté qui se mélange à l'ombre,
Comtes et chevaliers sur leurs fiers alezans,
Des princes sérieux en habits ravissants,
L’Infante qui sourit, dans la fraîche pénombre.

 

          
         
Les Ménines

 

     Elles sont trois ou quatre accompagnant l’Infante,
     En robe grise et bleue, avec de fins volants,
     Des frises, des jupons, des nœuds roses et blancs,
     Et leurs longs cheveux font des boucles scintillantes.


     Marguerite paraît, la figure sereine,
     Tout sourire, le teint frais, les yeux qui pétillent ;
     Enfant de cinq ans à peine, petite fille,
     Elle sera, demain, Impératrice, ou Reine…


     Elle nous observe, et son regard est complice…
     On y voit de la gaieté, comme de la malice,
     Le bonheur d’un enfant en pays de cocagne.


     Dans l’ombre, un gentilhomme aux splendides habits…
     Serait ce un précepteur, un ministre, un marquis ?
     C’est le grand Vélasquez, peignant le Roy d’Espagne.

                                                             
                                                             Jean-Paul Labaisse 1997.

 

 

ménines
Huile sur toile, 318 x 278 cm
Museo del Prado, Madrid

 

 

         
La Reddition de Breda
        (les Lances)


     Sous les murs de Breda, campe une armée immense,
     Arquebusiers, servants, fantassins, cavaliers,
     Mousquetaires du Roy, et piquiers, par milliers,
     Levant des étendards, des pointes et des lances.


     Durant des mois, ce fut le siège de la ville,
     Aux clameurs des canons, au fracas des fusils ;
     Partout, des combattants affamés et transis,
     Et Breda qu’on enchaîne, et Breda qui vacille…


     Ils se sont rassemblés, en haut de la colline ;
     Ici, les Hollandais, figures harassées,
     Là, les Espagnols, fiers et cois, piques dressées.


     Portant les clés de la ville, un homme s’incline ;
     Spinola le relève, en étendant le bras…
-    Brille le soleil dans la brume, sur Breda.


                                                             Jean-Paul Labaisse 1998.

 

 

reddition de Breda
Huile sur toile, 307 x 367 cm
Museo del Prado, Madrid

 

23:10 Écrit par Jean-Paul dans Tableaux d'une Exposition | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.