14/03/2008

Marie-Madeleine (Léonard de Vinci)

                  Marie-Madeleine

                                                       d'après Léonard de Vinci

                                          
     C’est une jeune femme à la peau douce et fine ;
     Un bijou d’or et d’argent brille sur sa peau,
     Son manteau s’entrouvre et laisse voir sa poitrine…
     Sa chair est si blanche, et ses seins sont si beaux !


     Elle a le regard vague, et la tête qui penche,
     Les cheveux répandus en longues mèches rousses ;
     On devine le voile enveloppant ses hanches…
     Combien blancs sont ses seins, que sa peau paraît douce !


     Qui est cette inconnue au regard incertain ?
     Serait-ce Marie-Madeleine, ou bien Lucrèce ?
     Quelle Eve, quelle sainte, quelle pécheresse,


     Issue d’un lieu sans âge, d’un rêve sans fin ?
     Elle sourit, fille de Dieu, femme de l’Homme,
     Et nul ici ne sait comment Elle se nomme…

                                 
                                  Jean-Paul Labaisse
                                  Bruxelles, mars 2008
                                  vu à la très belle exposition Léonard de Vinci

Marie-Madeleine


     huile sur panneau, 58 x 45,5 cm
     Suisse, collection privée

21:22 Écrit par Jean-Paul dans Tableaux d'une Exposition | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire