31/08/2009

Une Flamme

 

Dans la profonde nuit, le poète réveille
Celui qui ne dort pas et que l’aube vermeille
Surprend en train de lire un texte bien-aimé.
Toute la poésie est dans la douce flamme
Qu’elle suscite en nous et l’homme déprimé
Rallume à sa chaleur le foyer de son âme.

 

Jean-Paul Labaisse

 

 

 

fond-ecran-bougie

21:57 Écrit par Jean-Paul dans Poèmes de Jeunesse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Aptitude , porteurs d'alluvions en flamme (...)Je te débusque lumière
à la suite formons un couple
tels nous serons introduits
oh de manière discrète
à la réception vécue écourtée de la réalité
où commande notre indifférence, notre expérience

René Char

Écrit par : Mathilde | 07/09/2009

Les commentaires sont fermés.